Découvrez la la Regatta de Traineras à Saint Sébastien

La Regatta de Traineras à Saint Sébastien est un des évènements phares de l’été. Cette course se déroule dans la baie depuis 140 ans, les spectateurs sont toujours au rendez-vous. La renommée de la manifestation a dépassé les frontières du Pays Basque. Les touristes sont nombreux au sein de la foule. Les principales informations à savoir sur l’Estropadak.

Regatta de Traineras : une tradition centenaire

L’Estropadak figure parmi les symboles de la région. La première édition de cette régate de traînières remonte à 1879. Elle est organisée durant les deux premiers dimanches du mois de septembre. Maintenant, les participants s’affrontent en deux manches, une phase éliminatoire et la finale.

Conçues pour la pêche, les traînières sont devenues de véritables bateaux de course. Les premiers modèles datent de 1860. Leur composition a évolué au fil des ans. Les constructeurs ont longtemps privilégié le bois. Maintenant, ils préfèrent la fibre de carbone afin d’alléger la structure. Le poids à vide est passé de 700 à 200 kg.

La trainera se démarque par la présence d’un banc fixe. Cette configuration complique la manipulation, elle nécessite une synchronisation parfaite entre les rameurs.

La trainera exige une bonne coordination

Quatorze personnes forment une équipe, treize rameurs et un barreur. Appelé aussi patron, ce dernier assure la direction et imprime la cadence. Une bouée placée sur la plage marque le point de départ. Une deuxième flotte en pleine mer, les bateaux le contournent et reviennent vers la plage. Le parcours comporte trois aller-retour, soit un total de 5556 mètres. Les organisateurs installent des couloirs afin d’éviter les accrochages.

La vitesse maximale d’une embarcation est de 10 nœuds. Une course dure une vingtaine de minutes, l’intensité atteint des sommets. Les défis sportifs exigent une préparation minutieuse. Les participants doivent avoir une excellente condition physique. Des entraînements réguliers sont requis pour renforcer la compréhension entre les membres. Certains clubs participent depuis la première édition.

Une fête populaire, une foule en liesse

L’Estropadak continue à attirer les spectateurs. D’après les archives, la première régate a déjà réuni plus de 10.000 personnes. Maintenant, leur nombre dépasse les 100.000. Ils arrivent bien avant le départ, La Concha est alors noir de monde, mais les tons sont diversifiés. Les spectateurs arborent fièrement les couleurs de leur équipe.

La Regatta de Traineras est une institution à part. Elle est la plus célèbre des courses, même si elle ne fait pas partie de la Ligue San Miguel, le championnat des traînières.