La boxe fait-elle un bon sport pour les enfants ?

La boxe est un sport à part entière, qui travaille le physique et le mental. Ce sport s’adresse autant aux hommes qu’aux femmes. On voit également des enfants pratiquer ce sport. Dangereux ? Violent ? Ou pas ? En bref, la boxe fait-elle un bon sport pour les enfants ?

La boxe

La boxe est un sport de combat opposant deux adversaires de la même catégorie de poids, qui se frappent à coups de poing, en portant des gants spéciaux.

Pour les enfants, même si la boxe peut paraître discutée au premier regard, elle ne présente pas de danger. Elle est même recommandée pour les jeunes et les adolescents, en raison de ses bénéfices qui vont du personnel au social.

Il faut souligner que dès 6 ans et demi environ, un enfant peut être inscrit à ce sport. Les entraînements de boxe se déroulent pour la plupart du temps, à l’extérieur du ring, et ceux qui se déroulent sur le ring sont contrôlés par des personnes spécialisées, professionnelles et formées. Les jeunes boxeurs portent un casque de protection pendant les combats, et leurs rounds de combat sont habituellement limités.

Les avantages de la boxe

La boxe présente de nombreux avantages pour les enfants en particulier :

  • Sur le plan de la santé physique

La boxe combat des problèmes de santé les plus préoccupants et apparemment les plus répandus dans les pays développés : l’inactivité et l’obésité. Vous pouvez le croire, la boxe aide à se débarrasser de l’excès de graisse. En effet, chaque entraînement s’accompagne d’un lot d’exercices intenses et sains. À titre illustratif, s’exercer à donner des coups de poing puissants et rapides, fait des merveilles pour le haut du corps, tandis que les exercices d’endurances et d’autres sur les jeux de jambes, aident à la répartition uniforme de la graisse dans le corps.

Pour finir, la boxe améliore l’équilibre et la coordination chez les enfants et les rend plus résistants pour mieux affronter les épreuves dans leur vécu quotidien de tous les jours.

  • Sur le plan psychologique

On entend souvent dire : la boxe, ça forge le caractère. Selon plusieurs personnes et la culture de la boxe en particulier, la boxe, de manière générale, aide ses pratiquants à trouver la force intérieure, à surmonter les obstacles insurmontables et par la même occasion, devenir un vainqueur. Il n’est plus à démontrer, la boxe permet d’améliorer énormément la santé physique ; ce bienfait est très productif. Dans ce processus, l’organisme libère un nombre élevé d’hormones de bien-être qui stimulent la confiance en soi des enfants.

Ces hormones de bien-être vont rendre l’enfant à coup sûr, moins agressif. C’est peut-être contre-intuitif, mais un enfant qui est sûr de lui et confiant, est moins confronté aux crises de colère ou à la nécessité de se valoriser par une confrontation, encore que c’est proscrit sauf en cas de très grande nécessité par les normes éthiques. Ceci est d’autant plus conforté par le fait que les jeunes boxeurs apprennent vite que la non-maîtrise de sa colère pendant un match par exemple, est un ticket de bus sûr pour perdre un combat. Toute émotion intense peut réduire la concentration, et un bon boxeur développera toujours une meilleure connaissance de soi et un bon contrôle émotionnel.

  • Sur le plan social

Sur ce plan, la boxe crée un cadre sain et inspirant pour toute cette énergie que l’enfant doit centraliser. De plus, les enfants apprennent la discipline et le dépassement de soi. Ces enfants sont toujours encadrés par des figures d’autorité, comme des entraîneurs ou des boxeurs professionnels adultes. Ces figures sont pour la plupart, de très bons modèles à suivre. Ce cercle vertueux personnel crée une influence positive sur tous les enfants et les pratiquants en général, apaisant ainsi la délinquance et les vices.

On peut donc conclure que la boxe est saine et bénéfique pour les enfants en tant qu’individus, tout en favorisant un changement positif dans la société dans laquelle ils se trouvent par le même biais.