Quel équipement pour pratiquer la voile en toute sécurité

Pendant les vacances au bord de la mer, les activités nautiques sont celles qu’il faut surtout privilégier. L’une des plus prisées, est la pratique de la voile. Toutefois, larguer les amarres en toute sécurité, nécessite le port d’un certain nombre d’équipements. Découvrez-les dans cet article.

Le matériel de secours

La voile est un sport qui se pratique à tout moment dans l’année. Quelle que soit la saison, il arrive des moments sur mer où le temps n’est pas calme (vents violents, mer houleuse). Pour cette raison, pour pratiquer la voile en toute sécurité, il est obligatoire d’avoir à bord, un certain nombre d’équipements de sécurité. Cependant, le matériel de sécurité obligatoire à bord d’un navire de plaisance, est fonction de la zone de navigation. On distingue ainsi 4 zones de navigation, à savoir : basique, côtière, semi-hauturière et hauturière.

Le port de la trousse de secours réglementaire, est une obligation pour les zones semi-hauturières et hauturières. Selon la loi 240-2.16, une trousse de secours doit contenir les éléments suivants :

  • Bande autoadhésive.
  • Bande de crêpe.
  • Chlorhexidine en solution locale.
  • Compresses de gaze stériles.
  • Des pansements adhésifs stériles étanches.
  • Roussin hémostatique (type CHUT).
  • Rouleau de sparadrap.
  • Gants d’examen non-stériles.
  • Gel hydro alcoolique.
  • Couverture de survie.

La lampe frontale

La lampe frontale fait partie des équipements importants pour pratiquer en toute sécurité, la voile. Elle permet d’éclairer sur une longue distance. Elle est adaptée pour affronter le brouillard. Les lampes frontales étanches, sont d’une grande utilité en cas de problème en haute mer. Elles sont indispensables pour les sorties nocturnes. Pour bien choisir une lampe frontale, il est important de se baser sur 3 critères principaux, à savoir : le champ d’éclairage, les modes d’éclairage ainsi que l’autonomie. Vous trouverez la sélection des meilleures lampes frontales du marché, sur ce site : http://www.comparatif-lampe-torche.fr/lampe-frontale/.

Les réserves d’eau potables

L’eau est la vie, dit-on ! Mais, pas toutes. Manquer d’eau en pleine mer, serait catastrophique. L’eau de mer ne peut en aucun cas, remplacer l’eau potable, car elle ne l’est pas. Elle est juste imbuvable et n’hydrate pas. Les activités physiques sur la mer, ainsi que le vent et le soleil, sont des facteurs qui favorisent la déshydratation. Raison pour laquelle, les réserves d’eau potable font partie des équipements indispensables pour pratiquer la voile en toute sécurité. Il est recommandé d’en apporter une quantité considérable, pour ne prendre aucun risque.

Le matériel pour se repérer

Les outils pour se repérer en mer, sont aussi indispensables pour sécuriser ses aventures sur mer. Le repérage aujourd’hui, ne se fait plus à l’ancienne avec la position du soleil le jour ou celle des étoiles la nuit. Avec l’évolution de la technologie, le GPS permet efficacement de se repérer sur une carte. Il est question entre autres, des équipements suivants :

  • Dispositif de repérage et assistance pour personne à la mer.
  • 3 feux rouges à main.
  • Les instruments de navigation (boussole, sextant, astrolabe GPS).
  • Les balises Argos.
  • Le code de la mer.
  • Compas magnétique.
  • Cartes marines officielles.

Les outils pour réparer les petites avaries

Certaines avaries ne nécessitent aucun outil pour être réparées. Toutefois, les outils les plus utilisés pour réparer les petites avaries, sont : le couteau, le scotch gris ou duck tape, le scotch noir, le fil à surlier, les pinces et le briquet.